Le directeur général de Magog Technopole, André Métras, a de plus en plus de chiffres à l’appui pour prouver ce qu’il avance depuis belle lurette : les entreprises associées aux technologies de l’information sont des créateurs de richesse et d’emplois de qualité. (Photo Le Reflet du Lac/Archives)

DANY JACQUES djacques@lerefletdulac.com

Le chiffre d’affaires atteint les 43,8 millions $

ÉCONOMIE. La croissance du chiffre d’affaires des entreprises associées à Magog Technopole a bondi de 62 % en un an, ce qui représente la plus importante progression annuelle depuis la création de cette entité.

Le directeur général André Métras se dit surpris et impressionné de voir de si petites PME des technologies de l’information et des communications (TIC) atteindre un chiffre d’affaires de 43,8 millions de dollars. « C’est prodigieux pour seulement 60 entreprises et quelque 350 employés», s’exclame-t-il.

Ces chiffres proviennent d’une étude signée de l’économiste David Dupuis, tenue du 13 janvier au 6 mars dernier. 50 des 60 entreprises ont répondu à cette analyse. M. Métras précise donc que les données sont très conservatrices, ce qui équivaut à un portrait réel légèrement plus élevé.

Métras applaudit le fait que cette croissance sur une période d’un an ait été réalisée avec le même nombre d’employés que l’an dernier, ou presque.

Le nombre d’entreprises a pour sa part augmenté de 55 à 60. « Notre taux de rétention est de 85 %, ce qui signifie que nous conservons la majorité des entreprises qui se créent, explique M. Métras. On en perd quelques-unes, mais il y en a davantage qui se forment pour obtenir un bilan positif. »

Les salaires accordés aux employés retiennent aussi l’attention du directeur général. Selon lui, la moyenne de la rémunération a bondi de 3,5 % pour atteindre 65 000 $ par année. « 5 % des salariés gagnent plus de 100 000 $ », ajoute M. Métras.

Ce dernier espère que la pandémie de la COVID-19 n’affectera pas trop l’économie des TIC, car l’avenir s’annonce prometteur pour Magog Technopole. Les investissements prévus par ses entreprises membres se chiffrent à 15,8 M$, incluant un projet confidentiel de 10 M$. 120 emplois pourraient être créés si l’ensemble de ces investissements se réalisent.

« Nos entreprises sont des créateurs de richesse et d’emplois de qualité, insiste le DG. Elles sont un véritable levier de développement économique et social. »

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published.

top