JEAN-FRANÇOIS GAGNON jean-francois.gagnon@latribune.qc.ca

 

MAGOG — Le Consortium GN7, auquel appartient une entreprise de Magog, a tout récemment décroché un «contrat majeur» avec une organisation de la ville de Québec qui s’apprête à lancer un projet touristique d’envergure.

Impossible pour GN7 de dévoiler de quelle organisation il s’agit puisque le projet en développement n’a pas encore été dévoilé publiquement. Le consortium doit cependant fournir divers appareils technologiques et assurer leur fonctionnement conformément aux demande de l’organisation à l’origine du projet.

«On parle d’une attraction phare qui misera sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Ce sera très immersif comme concept. Les gens plongeront à la rencontre de l’histoire et du patrimoine tout en s’amusant grâce aux technologies», souligne fièrement Claude Caron, président de l’entreprise magogoise Novom Networks.

L’an dernier, GN7 avait participé à un projet semblable au Village québécois d’antan. L’aventure s’est mal terminée en raison d’une mésentente de nature contractuelle avec le Village d’antan, mais Claude Caron assure que l’expérience a été concluante au «plan technique».

«Les résultats qu’on a obtenus, l’été dernier, ont démontré la valeur de ce qu’on a développé. Ça nous propulse en ce moment», affirme le président de Novom Networks.

Rappelons que GN7 est formé de deux entreprises. La seconde est 7eSens – Lumières et événements, une entreprise de Québec spécialisée dans l’événementiel et le multimédia.

Mots-clés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

top