Photo Le Reflet du Lac – Pierre-Olivier Girard – p-ogirard@lerefletdulac.com

ANIMATION. Un rendez-vous pour les esprits créatifs se tiendra pour la première fois à Magog, cet été, avec la tenue de camps de jour portant sur les jeux vidéo.

Les jeunes âgés de 8 ans et plus auront la chance de s’initier à cet univers et y découvrir les dessous de la création. Ils seront épaulés par l’École des arts numériques, de l’animation et du design (NAD), qui est une référence dans ce domaine au Québec.

«Ce n’est pas un camp pour jouer à des jeux vidéo, mais bien pour voir l’envers du décor et comprendre comment ils sont faits, soutient le directeur général par intérim de l’École NAD, Christian Beauchesne. On veut montrer aux jeunes que le processus derrière la création est un art en soi et qu’il existe des débouchés. Le but espéré est de créer une petite étincelle pour leur donner envie d’en apprendre davantage.»

Les activités se tiendront dans les laboratoires informatiques de l’École secondaire de La Ruche. Un camp d’initiation sera offert pour les enfants, tandis qu’un volet avancé sera proposé aux participants âgés d’au moins 12 ans. Les activités seront notamment animées par des étudiants du NAD.

«Nos étudiants sont les mieux placés pour enseigner, ajoute M. Beauchesne. Ils baignent dans cet univers au quotidien, alors ce sera naturel pour eux de transmettre leur passion et répondre aux questions. Il y aura environ un moniteur pour quatre enfants, alors ce sera une approche très personnalisée.»

Des rencontres avec des professionnels de cette industrie sont également prévues.

Le début d’une grande amitié ?

Le directeur de Magog Technopole, André Métras, accueille ce projet avec beaucoup d’optimisme. Il espère que ce premier rapprochement entre Magog et l’École NAD puisse engendrer un partenariat encore plus significatif. «On cherchait une façon de répondre au développement de la filière des TIC en créant un continuum jusqu’au diplôme universitaire. Ce projet est un premier essai et une porte d’entrée pour stimuler un intérêt chez nos jeunes. Et qui sait, peut-être que dans cinq ou six ans, nous allons être surpris du résultat», avance M. Métras.

Sans entrer dans les détails, l’école NAD a fait savoir qu’elle regardait actuellement les possibilités d’amener une formation continue dans la région.

Bon à savoir – Les inscriptions pour ce camp de jour, comme tous ceux offerts à Magog, se feront dès le mois d’avril. Pour celui des jeux vidéo, d’une durée d’une semaine, le coût est de 345 $ (avant taxes). Les jeunes soutenus par la Fondation Christian Vachon pourraient avoir droit à une aide financière.

Mots-clés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

top