De gauche à droite, Jocelyn Jussaume (MRC de Memphrémagog), Jolyanne Latulippe (conseillère en développement économique), André Métras (Magog Technopole), Francis Campbell (Expedibox) et Patrick Grégoire (Boréalis).

Magog Technopole accueille la nouvelle entreprise Expedibox, qui se spécialise dans le développement de casiers à colis intelligents et qui souhaite révolutionner l’univers de la livraison au pays. Expedibox sera installée à l’îlot du Quai, au centre-ville de Magog.

Spécialisée dans le développement de casiers à colis intelligents et dans la réception de colis pour tous les citoyens et les commerçants, l’entreprise Expedibox a été fondée en février dernier à St-Denis-de- Brompton par Francis Campbell. L’objectif; moderniser la distribution des colis ainsi que le fonctionnement des points de dépôts, par l’entremise des technologies mobiles.

Afin de développer davantage son entreprise, M. Campbell a choisi de déménager au centre-ville de Magog, avec la complicité de Magog Technopole. Le jeune entrepreneur est d’ailleurs à la recherche de partenaires d’affaires pour ses projets.

« En région, recevoir des colis peut être très frustrant, indique Francis Campbell, président et fondateur d’Expedibox. Les gens travaillent principalement le jour lorsque les livreurs passent. Soit nos colis sont laissés à l’extérieur de notre demeure à la vue de tous, parfois abîmés par les intempéries ou encore volés, soit ils se retrouvent à des points de dépôts situés loin de chez nous et on doit manquer du travail pour aller les chercher. Expedibox règle tous ces problèmes et offre même des services supplémentaires. »

Le concept de casier intelligent est déjà en forte croissance depuis quelques années en Europe et en Asie, indique M. Campbell. « Expedibox est aussi le premier projet du genre à tenter une installation en zone rurale et à l’intérieur des commerces (dépanneurs, épiceries, centre d’achats, immeubles à condos et immeubles commerciaux). »

Notons que l’objectif de l’entreprise est d’installer au moins 2 000 boîtiers au Canada d’ici 2021 et d’améliorer la livraison de millions de colis.

Mots-clés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

top