DANY JACQUES djacques@lerefletdulac.com

ÉCONOMIE. Magog Technopole complète l’année 2017 en bonne santé financière. Cette organisation sans but lucratif a comblé un déficit de 54 000 $, en plus de générer un excédent financier de 46 000 $.

Le directeur général André Métras explique le surplus par deux nouvelles subventions accordées par Québec et la MRC de Memphrémagog. S’ajoutent quelques accords avec des partenaires privés. Ces nouvelles entrées d’argent totalisent environ 175 000 $.

Métras tient également à souligner la contribution de la Ville de Magog, qui accorde une somme de 275 000 $ à Magog Technopole pour une troisième année consécutive. «Cette aide permet de dégager une marge de manœuvre, ce qui nous donne une erre d’aller, s’enthousiasme-t-il. Ça nous donne le signal qu’on peut aisément viser d’autres surplus dans les prochaines années. On pense même à garantir notre pérennité.» Les revenus annuels de Magog Technopole 2017 sont chiffrés à 467 000 $, tandis que les dépenses étaient de 421 000 $. Magog Technopole est une entité sans but lucratif dont la mission est de favoriser la croissance du secteur des TIC (technologie de l’information et des communications) et des technologies vertes dans la ville de Magog.

Mots-clés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

top