Le Journal de Magog – Magog Technopole sort de sa torpeur

Par Christian Caron,

Propulsé à l’avant-plan en 2009 dans le but de secouer la torpeur dans laquelle sombrait le milieu industriel, Magog Technopole n’avait jamais vraiment pris son envol. Mais voilà que cet organisme voué au développement de nouvelles technologies s’apprête enfin à décoller.

Fortement engagés dans une intense prospection industrielle, les intervenants du secteur économique misent beaucoup sur ce type d’organisme pour faire débloquer un tas de dossiers. «C’est vrai que depuis deux ans, Magog Technopole n’a pas véritablement été utile sur le plan du développement économique, mais ça va changer », promet la mairesse Vicki May Hamm.

Concrètement, cela devrait se traduire par la formation officielle d’un conseil d’administration, et ce, dans un avenir rapproché. « Idéalement, il serait souhaitable que ce conseil d’administration soit en place d’ici Noël et que les individus retenus pour siéger soient des représentants du secteur des entreprises », fait valoir la mairesse qui s’enthousiasme devant cette perspective.

« Ça fait tellement longtemps, dit-elle, que nous désirons poser des gestes pour diversifier notre économie. Il y a de l’intérêt pour Magog, ce n’est pas ça qui manque. Il nous faut des outils pour travailler et des infrastructures. »

Il faudra également de l’argent, prend soin d’ajouter celle-ci. « Ça va nous prendre des levers économiques, c’est bien certain, insiste la mairesse. La Ville ne pourra pas tout absorber financièrement. Mais on a commencé à tâter le pouls et il semble y avoir une certaine ouverture de la part des gouvernements provincial et fédéral. Le fait de s’orienter dans un créneau dédié aux entreprises technologiques devrait nous aider à obtenir des subventions. Il y a diverses possibilités qui se dessinent pour nous, c’est positif. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

top