La Tribune – Départ surprise chez Magog Technopole

Par Jean-François Gagnon

Magog Technopole était confiant d’avoir déniché le bon candidat en sélectionnant Christian Beauchesne comme directeur général l’automne dernier. Les administrateurs de l’organisme ont donc été très déçus en apprenant son départ prochain au cours des derniers jours.Dans un communiqué émis par Magog Technopole, on affirme que le départ M.Beauchesne est attribuable à des « événements familiaux hors de son contrôle », sans toutefois préciser lesquels.

Membre du conseil d’administration de l’organisme, la mairesse de Magog, Vicki May Hamm, soutient que le directeur général répondait parfaitement aux exigences de ses patrons depuis son embauche.

« C’était vraiment un bon candidat, confie Mme Hamm. C’est un dur coup à encaisser parce qu’il avait toutes les qualités requises pour le poste et qu’il possédait en plus un bon réseau de contacts. Il faisait l’unanimité. »

M. Beauchesne laissera ses fonctions de dg le 10 février. Il demeurera cependant associé à Magog Technopole puisqu’il a accepté de siéger au conseil d’administration de l’organisme.

Avant son départ, le directeur général complétera le travail relié à l’appel d’intérêts lancé par Magog Technopole ces dernières semaines. Cet appel d’intérêts constitue une étape de validation et de bonification préalable à la réalisation du projet de réseau de fibre optique caressé par l’organisme.

Vicki May Hamm assure que le départ précipité de Christian Beauchesne ne retardera pas le projet de réseau fibre optique, qui se réaliserait en partenariat avec la Ville de Magog. Elle note que le président de Magog Technopole, Michel Lamontagne, assumera de plus grandes responsabilités pendant quelques semaines, histoire de limiter les impacts de cette démission imprévue.

La mairesse révèle que l’organisme ne publiera pas de nouvel appel de candidatures. « On pigera dans la banque de candidats qu’on a constituée pour trouver un remplaçant. Les personnes intéressées par le poste peuvent aussi nous contacter », remarque-t-elle, en précisant que le successeur de M. Beauchesne entrera normalement en fonction dès février ou mars.

Rappelons que l’an dernier la Ville de Magog n’avait pu s’entendre avec la candidate qui avait été sélectionnée afin d’occuper le poste de coordonnatrice au développement industriel. Un nouvel appel de candidatures s’en est suivi et une personne devrait être embauchée tout prochainement pour ce poste.

« Disons que ce n’est pas facile de trouver des gens spécialisés en développement économique. N’empêche, j’ai confiance de pouvoir faire ce que je veux sur le plan économique en 2013 », indique Mme Hamm.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

top