TCMedia-VincentCliche

© (Photo TC Media – Vincent Cliche)

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc
Publié le 30 mai 2017

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a été attentif à l’histoire de Magog Technopole, racontée par son directeur général, André Métras.

VISITE. De passage dans la région, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a salué le travail effectué par Magog Technopole, qui a su attirer une cinquantaine d’entreprises dans son giron.

« À mes yeux, il s’agit d’un projet extraordinaire, qui était à la fois nécessaire, a lancé M. Legault, lors de sa visite dans les bureaux de l’organisme, mardi après-midi (30 mai). À Magog, depuis une dizaine d’années, on a perdu 5000 emplois dans les usines. [Magog Technopole] a su créer 200 emplois bien payés et il faut poursuivre [ce travail]. »

Le chef de la Coalition avenir Québec dit qu’il faut maintenant s’assurer que le gouvernement du Québec aide à mieux financer des projets de la trempe de Magog Technopole. «Le maillage entre les chercheurs et les entrepreneurs, on le fait très bien ici. Je suis très impressionné», a-t-il expliqué.

Directeur général de Magog Technopole, André Métras a apprécié la visite de M. Legault. « Chaque moment où des gens portent un regard intéressé sur nous, notre modèle d’affaires, c’est un signal extrêmement positif sur ce que nous sommes en train de construire, avance-t-il. Ce concept de communautés des TI [technologies de l’information] semble plaire beaucoup et est hautement attractif. Ça semble répondre à un besoin. »

D’ailleurs, François Legault a affirmé que le modèle de Magog Technopole pourrait être « exportable » dans d’autres milieux où se trouvent des universités.

Mots-clés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

top