Le Reflet du Lac – 1 M$ et 50 emplois sur trois ans pour Infra Élite qui s’installe au centre-ville de Magog

Publié le 19 avril 2016
Par Maryse Mathieu

2016-04-18-04-39-20-ACT_infra_elite

Au centre, André Métras, directeur général de Magog Technopole, se réjouit de l’arrivée d’Infra Élite, dont les fondateurs sont Pierre-Alexandre Morier et Steven Redmond. © (Photo TC Media – Maryse Mathieu)

TECHNOLOGIE. La jeune entreprise Infra Élite s’installe à Magog avec l’objectif de créer une cinquantaine d’emplois d’ici trois ans. D’ici là, elle prévoit atteindre un chiffre d’affaires de 5 M$, démarrant tout de même avec un important investissement de 1 M $.

Spécialisée en gestion d’infrastructures informatiques, Infra Élite s’est aménagée à Magog il y a près de trois semaines, partageant des locaux avec Nova DBA, au-dessus du restaurant Méchant Steak, au centre-ville. Pour l’instant, l’entreprise emploie cinq personnes, mais son vice-président, Steven Redmond, prévoit une rapide expansion. L’homme qui était cofondateur auparavant de l’entreprise Griffon Techologies, avait doublé son chiffre d’affaires en 18 mois seulement, pour atteindre 12 M$ en six ans. «On a un bon réseau de partenaires et c’est l’expérience qui nous fait dire qu’on est capable d’atteindre l’objectif», commente-t-il, se réjouissant d’avoir déjà une bonne vingtaine de clients au Canada et aux États-Unis.

Pour l’instant, lui et son président, Pierre-Alexandre Morier, font le sacrifice de ne pas se prendre de salaire pendant deux ans. «On le voit comme un bel investissement et on a choisi la qualité de vie», souligne M. Morier, père de quatre enfants. Les deux hommes qui cumulent une quarantaine d’années d’expérience dans le domaine informatique s’entendent pour dire que l’environnement de Magog avec sa nature, la proximité de la frontière et la forte croissance de sa communauté TIC (technologies de l’information et des communications) sont des avantages considérables pour développer leur entreprise.

Issue de l’ACET à Sherbrooke

Infra Élite existe depuis février 2015 et elle est issue de l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET), en lien avec l’Université de Sherbrooke. «Infra Élite nous ont déposé leur plan d’affaires il y a deux mois, mentionne André Métras, directeur général de Magog Technopole. Depuis deux ans, l’ACET se montre de plus en plus intéressé par ce que Magog a à offrir.»

Par ailleurs, lors de la conférence de presse du 18 avril annonçant l’arrivée de la jeune entreprise, le conseiller municipal Robert Ranger a remis un chèque de démarrage de 5000 $ au nom de la Municipalité.

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published.

top