Le Reflet du Lac – Une campagne choc pour contrer les textos au volant

© (Photo TC Media – Charles-Antoine Rondeau) Sur la photo: Le président des Cantonniers, Renaud Légaré, les joueurs Alex D’Orio et Christopher Benoit, le chef d’équipe du groupe d’étudiants en TP, Pier-Luc Lafrance, l’agent en prévention de la RPM, Paul Tear, les étudiants en TP Mathieu Maurice, Vincent Leduc, Paule Turgeon et Maxime Bourrelle.

Publié le 15 décembre 2015
Par Charles-Antoine Rondeau

SÉCURITÉ. La Régie de police de Memphrémagog s’associe à un groupe d’étudiants en Techniques policières (TP) du Cégep de Sherbrooke ainsi qu’avec les Cantonniers de Magog pour lancer une campagne contre le texto au volant.

Intitulée «Sur la route comme sur la glace, le texto n’a pas sa place», elle a été présentée aux élèves de cinquième secondaire de La Ruche, le 15 décembre.«Il s’agit d’un travail de session pour un cours qui nous apprend tout le processus de création d’une campagne de prévention. On voulait aussi impliquer d’autres jeunes de la région alors on a tout de suite pensé aux Cantonniers», souligne le chef d’équipe du groupe d’étudiants en TP, Pier-Luc Lafrance.

Le projet a été financé par la Société de l’assurance automobile du Québec et la vidéo a été réalisée par le réalisateur de l’Atelier D. films, Éric Delbaere. Les joueurs des Cantonniers ont quant à eux participé au tournage.

«Au hockey, ils ne peuvent pas se permettre de texter, sinon ils vont se faire ramasser. Si on ne doit pas le faire sur la glace puisque c’est dangereux et absurde, ça devrait être la même chose en auto, puisqu’on a besoin de toute notre concentration», de dire l’agent en prévention de la RPM, Paul Tear.

Ce dernier affirme que les jeunes sont ceux que l’on doit sensibiliser.

«Ce sont nos futurs conducteurs et c’est peut-être la génération qui va utiliser le plus les textos. Ils doivent prendre le réflexe de mettre le cellulaire de côté. Il faut faire passer le message que l’on n’est pas obligé de répondre tout de suite, qu’on peut attendre quelques minutes et ainsi répondre au texto de façon sécuritaire.»

En septembre, la Magogoise Catherine Goyette a elle-même vécu un accident d’automobile relié à l’utilisation de son cellulaire. Elle a tenu à venir partager ce qu’elle a vécu avec les jeunes.

«Je crois que d’entendre le message de quelqu’un de presque leur âge à qui c’est arrivé peut aider. J’ai appris de mon erreur, mais c’est dommage qu’on doive attendre l’accident pour apprendre. Désormais, quand je prends mon auto, je serre mon cellulaire et je ne le vois même pas», fait-elle valoir.

En plus d’être partagée sur les réseaux sociaux, la vidéo sera présentée avant les films au Cinéma Magog. Des feuillets d’information seront aussi distribués.

Pour visionner la vidéo, rendez-vous au https://vimeo.com/147503415.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

top