Le Journal de Magog – Magog Ville-Intelligente: la destination à suivre pour prospérer

Par Christian Caron (christian.caron@quebecormedia.com)

Les sceptiques qui n’étaient pas encore convaincus des bienfaits de faire de Magog une «Ville-Intelligente» ont été confondus, vendredi dernier, lors d’une conférence offerte par un réputé spécialiste des plateformes numériques.

Invité dans le cadre d’un déjeuner d’affaires de la Chambre de commerce de Magog-Orford, Bruno Guglielminetti s’est attardé à expliquer tous les avantages, pour une communauté, de sauter dans le train de la fibre optique à haute performance.

Sujet très d’actualité à Magog par les temps qui courent, alors que Magog Technopole s’efforce à préparer la table pour la mise en place d’un réseau à haute performance à Magog.

Bruno Guglielminetti n’a plus besoin de présentation dans ce domaine d’activités, étant un des pionniers d’Internet au Canada et une sommité sur le plan des plateformes numériques.

Pour celui-ci, une ville peut s’octroyer le statut de «Ville-intelligente» à partir du moment où elle est branchée à temps plein (7 jours sur 7 et 24 heures sur 24) sur l’ensemble des services qu’offre la fibre optique.

«Ce mot-là (Ville-intelligente), on va l’entendre et le voir de plus en plus dans nos conversations, a assuré le conférencier. Les villes et les régions qui vont prendre ce virage vont être privilégiées au niveau du développement économique. »

Et celui-ci estime qu’être branchée sur le meilleur système, jumelé à la beauté des paysages de Magog, pourraient s’avérer des avantages déterminants dans la décision des entrepreneurs de choisir la région pour se lancer en affaires.

«Vous êtes parmi les premiers à lever la main et à vous manifester. Si vous offrez tout autant de possibilités technologiques qu’une autre ville concurrente pour l’obtention d’une nouvelle entreprise, votre qualité de vie va assurément faire la différence en bout de ligne», a-t-il certifié au grand plaisir des 90 convives réunis pour cette conférence.

Actuellement, trois villes canadiennes possèdent le statut de «ville-intelligente» : Waterloo (Ontario), Stratford (Ontario) et Halifax.

Selon le conférencier, si tous les intervenants impliqués dans ce virage technologique (Ville de Magog, Magog Technopole, intervenants économiques, etc.), sont de bonne foi, Magog pourrait obtenir ce même statut d’ici moins de deux ans.

Des exemples

Afin de mieux saisir les bienfaits d’un réseau efficace de fibre optique, Bruno Guglielminetti a multiplié les exemples. Tant pour des municipalités, des commerces et des industries que pour monsieur «tout le monde» à la maison.

Par exemple sur le plan industriel, les dirigeants ont un grand besoin de ce qu’il est convenu d’appeler la «large bande» (fibre optique) afin de maximiser leurs efforts dans la recherche et le développement en ingénierie.

Les commerces pourraient, quant à eux, y trouver leur compte en créant une rue principale virtuelle sur laquelle les gens pourraient magasiner . «Un tel concept permettrait aux commerçants de mettre le focus sur la proximité avec le client», fait-il valoir.

La Ville de Magog pourrait de son côté offrir la possibilité à ses citoyens de renouveler divers permis.

C’est sans compter les  avantages pour ceux qui affectionnent la formule du télétravail (travailleurs autonomes).

La télé-médecine constitue aussi un élément non négligeable. «Imaginez-vous, dit-il, dans le confort de votre salon en train d’échanger avec une infirmière sur l’écran de votre télé. Pas besoin de sortir de la maison. On peut procéder à une lecture de vos signes vitaux», donne en exemple le conférencier.

Selon lui, c’est la formule de l’avenir. «Ce sont vos enfants et vos petits enfants qui vont en bénéficier», de certifier le principal  intéressé.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

top